15/11/2014 : L'enfer LMDE

Publié le par Lily

Bonjour à vous !

Vous êtes peut-être étudiants, ou vous l'avez été, et vous avez donc été forcément confrontés au moins une fois à l'obligation "sécurité sociale étudiante".

Et oui, du jour au lendemain vous devenez étudiant, et donc la sécu papa-maman dont vous pouviez bénéficier et qui fonctionnait automatiquement ne vous est plus accordée. Vous êtes grands, et comme des grands vous allez devoir vous inscrire à la sécurité sociale de votre statut: étudiant !

Vous êtes face au premier dilemme: quelle sécu étudiante choisir? La SMEREP ou la LMDE? Heureusement dans votre établissement, des stands ont été mis en place afin de vous permettre de choisir dans les meilleures conditions la sécu étudiante qui vous correspond le mieux. Les représentants de chacune d'elles sont très agréables, ne vous harcèlent pas et ne vous mettent aucune pression pour que vous vous inscriviez chez eux...

J'ironise évidemment car c'est tout le contraire : on ne vous lâche pas, vous ne respirez plus, on vous crie dans les oreilles, et on essaye de vous faire peur en vous disant que si vous n'êtes pas inscrit à une sécu vous n'aurez pas le droit de passer vos examens de fin d'année (ce qui est totalement faux, rassurez-vous !)

Vous finissez finalement par choisir la même sécu que les copains, car vous êtes évidemment incapables de faire la différence entre l'une ou l'autre qui proposent quasiment le même prix et le même charabia dans les documents d'information.

A partir de cette instant, le hasard vous fera vous retrouver dans l'une des deux catégories:

Soit vous n'aurez jamais aucun problème avec la sécu dans laquelle vous aurez souscrit et vous continuerez vos études en oubliant l'existence même de cette sécurité sociale.

Soit vous faites partie des malchanceux pour qui la sécurité étudiante ne vous causera que des ennuis, à commencer par les premiers refus de remboursements, et la carte vitale qui ne fonctionne plus. Les ennuis ne feront que commencer.

Cela fait désormais 4 ans que je suis étudiante. Et il n'y a pas eu une seule année qui s'est déroulée normalement.

Les deux premières année je n'ai pas été remboursée du tout. Il manquait soit disant des papiers dans mon dossier, mais j'avais beau les renvoyer, il y avait toujours un problème qui empêchait la validité de ma carte vitale. Évidemment, impossible de contacter un représentant, d'avoir une vraie personne au téléphone qui te dise quoi faire, et qui puisse régler le problème une bonne fois pour toutes.

J'ai envisagé la troisième année de changer de sécu, mais on m'a dit que les démarches seraient encore plus longues et compliquées. J'ai finalement eu un élan d'espoir, lorsque j'ai pu toucher mes premiers remboursements. Je ne savais pas par quel miracle mais mon statut était enfin à jour.

C'est donc confiante que j'ai envoyé mon chèque la 4ème année d'études pensant ces problèmes résolus à jamais. Erreur. Ma carte est à nouveau dysfonctionnelle. Je n'ai reçu aucune attestation prouvant mon paiement, et je fais des pieds et des mains pour régler cette affaire...

Un conseil aux étudiants qui sont dans la même situation que moi : rappelez-vous que vous avez payez pour être couvert par la sécurité sociale. Donc ne faites pas la même erreur que moi et ne laissez pas les choses trainer même si tout ça vous prend la tête. Car si jamais il vous arrive une merde, les conséquences seront encore plus difficiles à accepter.

Publié dans Etudes, Infirmier, Samedi, Santé

Commenter cet article